Comment préparer mon entreprise à la vente en ligne

Liste de tags

Selon Statistiques Canada, les entreprises canadiennes ont doublé leurs ventes en ligne entre 2007 et 2012, pour atteindre les 18,9 milliards de dollars en fin de période. Pénétrer le marché canadien du commerce électronique représente néanmoins un réel défi pour une majorité d’entreprises. Voici quelques conseils pour vous préparer efficacement à la vente en ligne et ainsi maximiser vos chances de succès.

Délimitez votre marché géographique

Planifier la mise en ligne d’une solution de commerce électronique pour un marché local est une chose; le faire pour un marché global en est une autre. Les menaces, la concurrence présente et les barrières que vous pourriez rencontrer dans ces deux marchés sont totalement différentes.

Un marché mondial aussi attrayant que féroce

Selon Emarketer, le marché mondial de la vente en ligne dépassait le trillion de dollars (US) pour la première fois en 2012. Les entreprises souhaitant profiter de ce potentiel de vente colossal devront se doter de stratégies marketing et de vente à la hauteur de la concurrence. En effet, avec une part de marché estimée à 39,7 % en 2016, les entreprises de la région Asie Pacifique ne cessent de créer des barrières à l’entrée de cette mine d’or; les faibles coûts de fabrication et de fonctionnement étant deux d’entre elles.

Des marchés nationaux et locaux au fort potentiel

Pour les entreprises ne se sentant pas actuellement de taille à rivaliser avec les Amazon et autres PriceMinister de ce monde, les marchés nationaux ou locaux sont tout aussi intéressants. Une étude du CEFRIO confirmait d’ailleurs que le marché de la vente en ligne au Québec représentait environ 6,8 milliards de dollars, soit plus du tiers du marché canadien. Malgré une concurrence moins féroce, sachez qu’une politique de prix agressive n’est pas systématiquement la clé du succès dans la vente en ligne locale. En revanche, rendre quelque chose de rare uniquement accessible sur Internet est un tour de force qui a rapporté des fortunes colossales.

Rassurez vos clients

Le contact humain étant grandement diminué lors d’un processus d’achat en ligne, garantissez avant tout une expérience d’achat agréable et sécuritaire à vos visiteurs. 98 % des internautes québécois qui dévoilent des informations personnelles en ligne le font en prenant des précautions particulières. Ne pensez pas que la mention https dans l’URL de votre boutique en ligne sera suffisante pour que votre visiteur se transforme en acheteur! Achèteriez-vous un produit en ligne sans connaître la quantité actuellement disponible en stock? Accorderiez-vous votre confiance, ainsi que votre argent, à une organisation incapable de vous donner précisément les modalités quant à la livraison de votre achat? Ces informations sont cruciales pour la majorité des acheteurs. Mettez-les de l’avant pour augmenter vos taux de conversion et vos ventes.

Donnez-vous les moyens de vos ambitions!

Le manque d’investissement de certaines entreprises dans leur outil de vente en ligne s’avère souvent fatal. Il y a bien sûr celles pour qui la demande est insuffisante, mais l’inverse est également valable! En effet, il n’est pas rare de voir des entreprises dépassées par le succès de leur solution de vente en ligne. Cette effervescence inattendue entraîne des difficultés dans l’alimentation des stocks, un surmenage des employés, un mécontentement de la clientèle et, bien entendu, des répercussions sur l’image ainsi que sur les ventes de l’entreprise. Pour éviter un maximum de problèmes, réalisez des prévisions de ventes pour fixer les objectifs à atteindre et assurez la promotion de votre boutique en ligne pour les atteindre. Ajustez vos stocks en fonction de vos prévisions et informez votre personnel des défis à venir, notamment ceux reliés à la production et à l’expédition.

Nommez un administrateur de votre boutique en ligne

Pour faire rouler votre inventaire, il vous faut un gestionnaire au fait de votre entreprise, de vos produits et de votre clientèle. Prenez le temps de le rencontrer pour faire le point sur ses besoins et lui donner les moyens pour réussir. Les ressources auxquelles il fera appel auront une implication quotidienne dans votre boutique en ligne, car c’est en partie la clé du succès. L’environnement dans lequel baigne le commerce en ligne est tellement spécifique que vous ne pouvez pas vous permettre de déranger cette équipe avec d’autres problèmes que ceux qui concernent votre boutique en ligne.

Pour conclure, retenez que la taille ne compte pas forcément dans la vente en ligne. Il existe des microentreprises, voire des personnes, qui opèrent sur un marché de niche et brassent ainsi des millions de dollars depuis leur sous-sol. Prenez par exemple le cas de Deanna Jump et de ses plans de cours. Et vous, comment allez-vous réussir à vendre en ligne?

Nous. Ailleurs.

Infolettre