Libeo_10_secrets-logiciel_libre

10 secrets pour réussir votre projet numérique grâce au logiciel libre

Liste de tags

Lors d’une récente conférence à la Vitrine technologique de Québec, Jean-François Rousseau dévoilait 10 secrets garants d’un projet numérique réussi grâce au logiciel libre. Retrouvez dans cet article les précieux conseils de ce pionnier du logiciel libre au Québec.

Avec la récente fin du support de Windows XP, le débat que le logiciel libre suscite face au logiciel propriétaire est plus que jamais d’actualité. Fort de plus de 750 projets dans ces technologies, je vous partage 10 secrets qui vous garantiront le succès d’une solution numérique basée sur le logiciel libre.

Définissez les besoins et oubliez les fonctionnalités

Avant de parler de technologies ou encore de fonctionnalités, mentionnez clairement vos besoins et clarifiez les attentes de vos utilisateurs. Que ce soit dans le cadre d’un appel d’offres ou d’une rencontre préliminaire, n’entrez pas dans les détails de la réalisation. C’est à votre prestataire de services numériques de trouver la solution à vos besoins.

Segmentez votre projet numérique en phases

Le propre du numérique est la vitesse avec laquelle il évolue. Ne tentez donc pas de bâtir l’ensemble de votre projet en une seule phase. Développez un produit minimum viable qui sera en mesure d’évoluer. Pour cela, il est impératif de laisser vos soumissionnaires développer et interpréter vos besoins. Ainsi, vous serez en mesure de définir un budget annuel à moyen terme qui vous permettra de vous adapter à l’évolution des besoins de vos utilisateurs.

Choisissez la bonne communauté de logiciel libre

Le pilier central du logiciel libre est sa communauté. Deux solutions s’offrent à vous quand vous ferez le choix d’une technologie libre et la communauté qui la propulse. La première est de choisir une communauté nombreuse et mature. Le système de gestion de contenu TYPO3 et sa communauté rassemblant plus de 100 000 passionnés est un excellent exemple. La seconde solution consiste à sélectionner une communauté de niche dont la technologie correspond à 100 % à votre réalité. Le système de gestion bibliothécaire Koha est un bon exemple.

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre!

Ne vous lancez pas dans le développement d’une solution numérique colossale en guise de premier projet en logiciel libre. Débutez par de petits projets afin de permettre à vos équipes de se faire la main. Décomposez chacune des étapes nécessaires à la mise en place de votre projet numérique et documentez celles-ci. Cela garantira la pérennité de votre réalisation au sein de votre organisation.

Collaborez avec des experts du logiciel libre

Bien que vous disposiez de ressources internes, il est vivement recommandé de faire appel à des experts externes. Sollicitez ceux qui comprennent les licences et ceux qui appartiennent et contribuent activement aux communautés du libre. Faites appel à ceux qui ont déjà réalisé plusieurs projets en logiciel libre et concentrez vos recherches sur ceux qui pourraient offrir plusieurs solutions à vos enjeux.

Assurez le développement et l’exploitation de votre solution

Pour garantir un développement de qualité, misez sur un guichet unique. Cela vous permettra d’éviter les zones d’ombre où les problèmes sont systématiquement de la faute de « l’autre ». Une fois que vous aurez trouvé votre partenaire numérique, définissez son rôle et l’évolution de celui-ci. N’hésitez pas à prévoir sur 3, 5, 8 ou encore 10 ans! Plus votre relation sera longue, meilleur sera votre retour sur investissement.

Adoptez le logiciel 100 % libre

Pour garantir l’évolution de votre outil, notamment par l’apport de la communauté, veillez à ce qu’il soit basé sur le logiciel 100 % libre. Pour cela, il doit vous offrir quatre libertés essentielles :

    1) Exécuter le programme;

    2) Étudier le fonctionnement du programme;

    3) Redistribuer des copies du programme;

    4) Améliorer le programme et distribuer ces améliorations au public.

Oubliez donc les logiciels open core ou partiellement libres qui ne respectent pas ces quatre libertés fondamentales.

Optimisez votre coût total de possession

Faire développer une solution au lieu de l’acheter vous permettra de couvrir optimalement 100 % de vos besoins actuels et futurs. Ainsi vous réduirez votre coût total de possession, vous augmenterez votre retour sur investissement et surtout vous serez en mesure de gérer vos budgets comme bon vous semble.

Adoptez GIT sans plus attendre

Ce système de gestion de versions décentralisé est un impératif! Il facilite les contributions externes à votre organisation et vous permet de bénéficier de toute la puissance de sa communauté. Facile d’utilisation, cet outil vous permet de bénéficier de mises à jour fréquentes de manière sécuritaire et flexible.

Pensez à rendre à la communauté ce qu’elle vous a donné

C’est la base du logiciel libre. La raison pour laquelle ces technologies sont si performantes. Toutefois, ne voyez pas cela comme de la philanthropie. Redistribuer régulièrement tout ce qui ne fait pas partie du cœur de votre solution vous permettra de diminuer votre coût total de possession dans la mesure où la communauté améliorera votre solution à votre place.

Vous l’aurez compris, les logiciels libres mettent plus que jamais en danger la position des logiciels propriétaires. Les communautés sur lesquelles ils reposent viennent mettre un terme au diktat imposé par le coût des licences. La puissance de ces technologies est telle qu’elle permettrait au Québec de sauver des centaines de millions de dollars. Il ne vous reste plus qu’à les adopter!

  • Pingback: 10 secrets pour réussir votre projet num...

  • Sylvain Lévesque

    Vraiment un excellent billet que je m’empresse de partager ! Une belle vision !

    • http://www.libeo.com Libéo

      Bon matin Sylvain!

      Content que cet article sur le logiciel libre soit à votre goût. Plus que le billet, nous pensons que c’est la philosophie du libre qui mérite d’être partagée. C’est pour cette raison que vous retrouverez prochainement un autre billet à ce sujet. D’ici là, on vous souhaite du plaisir sur notre blogue!

  • http://www.libeo.com Libéo

    Bon matin Sylvain!

    Content que cet article sur le logiciel libre soit à votre goût. Plus que le billet, nous pensons que c’est la philosophie du libre qui mérite d’être partagée. C’est pour cette raison que vous retrouverez prochainement un autre billet à ce sujet. D’ici là, on vous souhaite du plaisir sur notre blogue :)

Nous. Ailleurs.

Infolettre