Aller au menu Aller au contenu
Accueil
Livres du mois

The Happiness Trap de Russ Harris

Avec l'été qui commence, rien de tel que de prendre du recul et découvrir un livre édifiant pour recharger ses batteries. The Happiness Trap va à l'encontre des idées préconçues en matière de bonheur et nous propose un coffre à outils ingénieux pour lutter contre l'anxiété.
Livre du mois the happiness trap
Dans ce livre percutant, l’auteur nous enseigne l’art de mieux gérer son anxiété. Que pour y arriver, il faut d’abord accepter une telle émotion et ne pas la laisser nous empêcher d’agir selon nos valeurs. Dans un milieu de travail, le stress et l’anxiété sont monnaie courante et peuvent avoir des effets pervers. Mieux comprendre ces émotions permet de se doter d’une distanciation cognitive qui aide à gérer des situations tendues. 

À la suite de cette lecture, vous serez amené à définir vos objectifs personnels qui vous guideront pour passer à travers des situations stressantes. Le tout est basé sur l’approche empirique de la thérapie d’acceptation et d’engagement (TAE) : apprendre à vivre avec des émotions négatives plutôt que les combattre. Plus vous luttez, plus vous vous embourbez. 

L’ultime message de Russ Harris se résume ainsi : il est impossible de choisir comment on se sent, mais nous sommes maîtres de nos propres actions. Ce libre arbitre vous place aux commandes de votre bonheur; vous développerez un sentiment de satisfaction plus grand et plus profond à l’égard de votre vie.

Deux citations marquantes tirées de The Happiness Trap

« Thus, as soon as we start to do something new, our mind will start warning us: ‘You might fail’, ‘You might make a mistake’, ‘You might get rejected.’ It warns us with negative thoughts, with disturbing images or bad memories, and with uncomfortable feelings and sensations. And all too often we let these warnings stop us from taking our lives in the direction we really want. Rather than sail for shore, we drift at sea. Some people call this ‘staying in your comfort zone’, but that’s not a good name for it because the comfort zone is definitely not comfortable. It should be called the ‘misery zone’ or the ‘missing-out-on-life zone ». 

« So here is the happiness trap in a nutshell: to find happiness, we try to avoid or get rid of bad feelings, but the harder we try, the more bad feelings we create ».