Aller au menu Aller au contenu
Accueil
Articles

Votre propre produit numérique en 3 étapes compréhensibles

Vous avez besoin d’un produit numérique? Cet article vous guidera à travers toutes les étapes à suivre, de l’idéation à la conception au déploiement proprement dit.
produit numérique
Autrefois, il était surtout question de vendre davantage grâce au numérique. Dorénavant, des entreprises comme la vôtre adoptent un nouveau paradigme qui n’est plus caractérisé par un mercantilisme brut : comment utiliser la technologie pour offrir une valeur ajoutée à mes utilisateurs?

Un produit numérique de qualité est la réponse. Par chance, en créer un n’est pas la montagne insurmontable qu’on pourrait s’imaginer. Définissons de quoi il est question pour ensuite s’attaquer aux trois étapes qui marqueront cette grande aventure techno.

Définition simple d’un produit numérique

Un produit numérique est un produit ou service en ligne (dématérialisé) qui sert une audience spécifique. Ces audiences prennent généralement trois formes : les consommateurs finaux (B2C), les entreprises (B2B) ou un mixte des deux. Pour vos employés, nous parlerons d’audience interne.

Dans un langage un peu plus savant, un produit numérique est un actif basé sur du code qui livre une proposition de valeur interactive à l’utilisateur final.

Les produits numériques prennent plusieurs formes. En voici quelques exemples :

  • Applications ou logiciels
  • Site Web
  • Documents, fichiers audio, vidéos
  • Art numérique
  • Cours en ligne
  • Thèmes ou plugins
  • Etc.

Première étape : l’idéation

À cette étape, vous serez amené à définir votre vision globale. Qu’est-ce qui vous motive à créer un produit? La vision est un peu l’étoile polaire qui guide tous les efforts de l’équipe. Elle est un point de référence. C’est ici que vous allez vous concentrer sur le potentiel du produit numérique et vos aspirations à long terme. Cette approche collaborative prend chez nous la forme d’ateliers de Design Thinking.

Il est important de noter que le processus d’idéation varie beaucoup d’un client à l’autre. Par contre, une chose est sûre : nous allons passer en revue les besoins de vos clients, de vos utilisateurs, allant même jusqu’à vous interviewer pour dégager un maximum de détails pertinents.

Les ateliers de Design Thinking ont pour fonction première de remplir ces trois objectifs :

  • Comprendre le point de vue utilisateur
  • Faire émerger des opportunités
  • Trouver le point idéal (sweet spot)

Par la suite, vous serez amené à répondre à plusieurs questions fondamentales, par exemple :

  • Quelles sont les forces et les faiblesses de mes compétiteurs?
  • Quelles sont les dernières tendances du marché?
  • Quel est le profil de mon utilisateur idéal?

Vous pourrez ainsi formuler une proposition de valeur efficace. Il s’agit d’une promesse envers vos utilisateurs. Pourquoi vous feraient-ils confiance? Qu’ont-ils à gagner?

Shopify l’exprime envers ses clients potentiels en martelant le fait que sa plateforme e-commerce est extensible en fonction de leur croissance et disponible partout dans le monde, en tout temps. La promesse d’une plateforme unifiée pour les gouverner toutes.

shopify value proposition

À l’interne, un exemple de proposition de valeur pourrait tout simplement être de faciliter la vie de vos employés en accélérant certains processus, par exemple passer des commandes en ligne.

Deuxième étape : le prototypage et le MVP

Une fois l’étape d’idéation achevée, vous aurez déterminé si votre produit numérique est viable. Dans l’affirmative, vous devrez penser à la forme qu’il prendra : son design.

Un prototype viendra valider certaines hypothèses en lien avec votre produit. L’équipe en charge du projet analysera le concept global et soumettra ses commentaires. À ce stade, le produit n’aura aucune réelle fonctionnalité et prendra souvent la forme d’une interface interactive. Ce sera la première occasion de tester des éléments UI/UX. La fonction de prototypage est utile, car très rapide et avec un investissement minime en temps et en argent.

À la fin de cette étape, vous obtiendrez un minimum viable product (MVP), soit la première version d’un nouveau produit. Il sera constitué de fonctionnalités qui pourront être testées par des utilisateurs puis analysées par l’équipe de développement. C’est une façon de récolter énormément d’informations et d’apprentissages dans un contexte réel.

Grâce au MVP, une tonne de données utiles sont récoltées. Elles seront utiles pour itérer par rapport aux fonctionnalités qui ont bien ou moins bien fonctionné. La méthodologie Agile nous permet d’ajuster le tir en cours de route sans problème. Au besoin, nous aurons recours à d’autres sprints de développement pour cristalliser les fonctionnalités avant la mise en ligne du produit numérique.

Troisième étape : le déploiement et la maintenance

La troisième et dernière étape de développement pour un produit numérique est la plus excitante : son déploiement. C’est à ce moment que votre public cible peut enfin mettre la main sur votre création et la tester avec toutes ses fonctionnalités.

Au préalable, vous aurez convenu d’une stratégie de déploiement si le produit est destiné à l’interne. Une introduction coordonnée facilitera l’adoption du produit par votre équipe. Il est préférable d’annoncer vos plans à l’avance, de bien expliquer l’utilité du produit (pourquoi l’adopter), de choisir entre un déploiement rapide ou progressif, d’offrir de la formation et d’encourager la discussion.

Dans le cas d’un produit numérique que vous désirez vendre ou offrir à un utilisateur défini à l’étape d’idéation, vous devrez établir une stratégie marketing de pré-lancement. Plusieurs options vous viendront en aide pour mousser l’intérêt envers votre produit numérique : page d’atterrissage (landing page), campagne de marketing par email ou sur les réseaux sociaux, faire appel à des influenceurs, offrir une version en avant-première pour obtenir de précieuses critiques, etc.

Considérez que vous n’aurez qu’une seule chance de faire bonne impression!

Une fois le produit numérique déployé, les efforts ne cesseront pas pour autant. D’une importance capitale, la maintenance ou développement continu garantira une durée de vie remarquable à votre solution en ligne. Correction de bogues, ajouts ou modifications de fonctionnalités, tout sera mis en œuvre pour assurer une croissance et, plus important encore, répondre aux besoins changeants de vos utilisateurs.

Vous voudrez assurément analyser leurs commentaires et corriger le tir au besoin. Un produit numérique n’est jamais parfait, ce qui ne veut pas dire que vous ne pourrez pas atteindre un niveau de qualité exemplaire. L’analyse de données jumelée à des tests utilisateur ont prouvé leur efficacité.

Bon à savoir : les différentes approches de développement d’un produit numérique

Le développement de votre produit numérique sera influencé par la méthodologie choisie pour travailler. Sans devoir tout apprendre de cet aspect un peu plus technique du développement, il est avantageux de connaitre les principales façons de faire.

Le modèle Waterfall

Le modèle classique en cascade (waterfall) est une approche linéaire ou séquentielle de développement logiciel qui divise un projet en 7 à 9 phases prédéfinies. Chaque phase est unique et sans chevauchement. On parle de cascade, car le modèle se développe systématiquement d’une phase à l’autre de façon descendante.

Cette approche limite les risques et très utile si l’échéancier du produit numérique ne peut être bougé. Le modèle en cascade offre des résultats plus prévisibles. Voici ses étapes :

  • Conception
  • Analyse
  • Design
  • Implémentation
  • Tests
  • Déploiement
  • Maintenance

Le modèle Agile

Le modèle Agile, que nous avons adoptée à Libéo, est basé sur des processus itératifs et incrémentaux en cours de développement. La satisfaction de l’utilisateur est au cœur de ce modèle qui se définit également par sa grande capacité à s’adapter, à changer de forme.

Cette approche est particulièrement appréciée pour livrer des produits numériques de qualité supérieure qui correspondent véritablement aux besoins de vos utilisateurs. Voici ses étapes :

  • Planification
  • Analyse
  • Design
  • Implémentation
  • Tests et intégration
  • Maintenance

Le modèle Lean

Le modèle Lean est intéressant en ce sens qu’il vous amène à vous poser une question fondamentale par rapport à votre produit numérique : devriez-vous vraiment le développer? L’approche Lean s’assure que le produit final concorde à votre audience ou votre public cible.

Le modèle Lean vise à optimiser le temps de développement en suivant un processus répétable. Il nécessite une collaboration étroite de spécialistes qui livreront rapidement et efficacement un produit numérique. Voici ses étapes :

  • Analyse
  • Planification
  • Design
  • Développement
  • Tests

Mot de la fin sur les produits numériques

Le développement d’un produit numérique varie énormément en fonction de sa complexité et de l’approche sélectionnée. Chaque projet est unique, ce qui nécessite une approche à la fois personnalisée et adaptée. Si vous pensez aller de l’avant avec votre idée, notre équipe peut vous aider à limiter les risques d’un produit numérique complexe.