Aller au menu Aller au contenu
Accueil
Actualités numériques

Rebon numérique : rebondir grâce à la reformation en TI

Face à un déficit important de main-d'œuvre en technologies de l'information (TI), le programme Rebon propose une approche d’enseignement différente.
formation rebon cégep de sainte-foy automne 2021
Ce n’est pas un secret que le besoin de main-d’œuvre qualifiée dans le secteur numérique est immense au Québec.

Aux dernières nouvelles, le nombre de postes vacants dans notre industrie est estimé à environ 10 000. « C’est devenu un manque d’effectifs qui a des impacts sur la reprise économique », a exprimé Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale en mai dernier.

Le besoin est si criant que le gouvernement injectera 40 M$ à court terme pour stimuler les carrières dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC).

L’urgence d’agir explique l’arrivée de nouvelles approches d’enseignement adaptées aux réalités du marché. Nous vous avons déjà parlé de Québec 42 et son parcours accéléré pour former une nouvelle génération de professionnels et professionnelles en programmation.

Aujourd’hui, notre regard se pose sur le programme de reformation Rebon numérique présenté par le Cégep de Sainte-Foy.

Qu’est-ce que le programme Rebon numérique, exactement?

Développé conjointement avec le Cégep de Chicoutimi, Rebon numérique est une formation courte et novatrice qui favorise la réorientation vers les métiers du numérique.

« Nous désirons offrir une formation adaptée aux personnes qui ont des parcours atypiques ou des difficultés scolaires et qui sont intéressées par les métiers numériques, mais pour qui les avenues traditionnelles de pédagogie ne correspondent pas » –Pierre-Luc Bonneville, directeur adjoint à la direction de la formation continue et des services aux entreprises pour le Cégep de Sainte-Foy

Le programme est divisé en deux parcours distincts. Le parcours Initiation échelonné sur quatre semaines permet aux personnes intéressées de se familiariser au monde du numérique. Elles seront amenées à valider leur intérêt à travailler dans un métier du numérique et déterminer si elles ont le potentiel ainsi que les aptitudes pour aller plus loin.

De son côté, le parcours Métiers propose deux formations pratiques d’une durée de sept mois, incluant un jumelage rapide avec un employeur. La fin de parcours est marquée par un stage d’un mois en entreprise. Les participant-es devront choisir l’un des deux profils disponibles :

  • Le profil Développement, une initiation au domaine de la programmation dans un contexte applicatif et de sites Web qui mène à la création d’une page Web transactionnelle simple
  • Le profil Infrastructure, qui mise sur le développement de connaissances dans un contexte de réseautique ou parc informatique. La personne sera amenée à installer, paramétrer et configurer des ressources informatiques, offrir du soutien technique et veiller à la sécurité des données

Pourquoi choisir Rebon numérique plutôt qu’une formation traditionnelle?

Outre sa capacité à accueillir une clientèle atypique issue de multiples horizons, Rebon numérique est un programme qui plonge ses participant-es dans le feu de l’action.

Il n’est pas question de cours magistraux, mais bien d’une approche qui colle à la réalité des entreprises numériques. Les participant-es travaillent dans un espace de travail collaboratif aménagé de sorte à favoriser l’entraide et les échanges. Il y a un projet sur la table et tous doivent s’y atteler.

À l’instar des projets que nous développons à Libéo, Rebon numérique fait appel à une philosophie de codéveloppement Agile et proche du dev ops pour mener à bien ses objectifs. Cela devient apparent lorsqu’il est question d’itérer sur des problématiques spécifiques et lors de mises en situation où capter les besoins des autres est impératif.

Les parcours sont tous interreliés et interdépendants. Les candidat-es sont toujours jumelés à un mentor qui les accompagnent tout au long de leur formation. Bien que le but n’est pas d’aller aussi en profondeur qu’un DEC en informatique, par exemple, les participants obtiennent un bilan de compétences ainsi que l’Attestation Rebon numérique qui leur permettra de décrocher rapidement un emploi. Il sera ensuite possible, pour une personne qui poursuit le développement de ses compétences en emploi, de s’inscrire dans une démarche de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) pour ainsi obtenir son diplôme

Pour les personnes qui n’avaient jamais envisagé les technologies de l’information, Rebon numérique est un peu une planche de salut ou plutôt un tremplin vers un avenir meilleur.

La formation Rebon numérique suscite beaucoup d’intérêt chez les femmes

Depuis qu’elle accepte des inscriptions, la formation Rebon numérique connaît un certain engouement. Même si l’industrie est encore dominée par la gente masculine, les femmes sont nombreuses à répondre à l’appel.

Nous avons été agréablement surpris de constater qu’il y a une grande proportion de femmes qui démontrent de l’intérêt envers notre formation. Nous encourageons la clientèle féminine à s’inscrire et sommes heureux de constater que la proportion actuelle dépasse notre objectif de 30 % – Pierre-Luc Bonneville

Selon l’UNESCO, les femmes sont minoritaires dans les domaines de l’industrie 4.0. Des formations comme Rebon pourraient contribuer à renverser cette tendance.

Intéréssé-e par le programme Rebon?

Vous pouvez dès maintenant visiter le site officiel à l’adresse suivante : https://www.rebonnumerique.ca/